Les idées reçues du conseil en image

Les idées reçues du conseil en image

Beaucoup de questions se posent sur le métier de conseiller en image. Les médias diffusent depuis quelques années des émissions de relooking qui font le buzz et il est parfois difficile de dissocier conseil en image et relooking. De plus, c’est un métier récent qui doit encore se faire connaitre. Dans cet article, je pars de toutes les idées reçues du conseil en image et vous explique en quoi consiste cette activité qui ne cesse de se développer.

Les idées reçues du conseil en image

Le conseil en image, à quoi ça sert ?

Le conseil en image est un accompagnement qui a pour but de valoriser l’image d’une personne grâce à son style vestimentaire, son maquillage et sa coiffure. De nos jours, une image positive est un passeport pour réussir professionnellement, un atout pour séduire, mais aussi une clé pour améliorer sa confiance en soi. A contrario, un look négligé va être un frein pour atteindre ses objectifs. L’image que nous renvoyons est donc essentielle, dans notre vie personnelle comme dans notre vie professionnelle et nous avons que très rarement une vision objective de nous-même. D’où l’intérêt de faire appel à un expert, qui grâce à des conseils mode et des astuces simples, va mettre en valeur vos atouts et votre personnalité pour vous faire rayonner.

Le conseil en image, c’est du relooking ?

Si la base des techniques utilisées est la même, le résultat est différent. Le relooking est une transformation rapide afin de changer radicalement le look d’une personne. C’est généralement ce que l’on voit à la télévision, qui met en avant le côté spectaculaire de cette pratique. Le conseil en image, que je pratique, est un accompagnement bienveillant qui consiste à étudier différentes données comme la personnalité, l’environnement, les objectifs personnels et ou professionnels d’une personne afin de lui proposer un style vestimentaire adapté en terme de couleurs, matières, accessoires… A la fin du processus, le coaché aura les clés pour construire un style qui lui correspond et sera autonome pour faire perdurer ce changement sur du long terme.

Un conseiller en image est juste une personne qui aime la mode

Un conseiller en image ne peut pas se résumer à quelqu’un qui aime la mode, même si c’est bien sûr, une condition essentielle pour faire ce métier. C’est avant tout un professionnel qui a suivi des études dans le domaine afin de répondre à toutes les problématiques rencontrées. Je fais partie des conseillers qui sont diplômés en conseil en image et je le suis également en coaching afin de pouvoir accompagner au mieux mes clients. Une conseillère en image compétente est dans la bienveillance, et non dans le jugement. Savoir s’habiller s’apprend, il convient donc d’être pédagogue afin de donner des conseils simples mais essentiels pour révéler une personnalité. C’est aussi un métier d’écoute, d’empathie, beaucoup plus utile qu’on ne le croit.

Le conseil en image est un métier superficiel

Le conseil en image répond à des objectifs définis en amont, généralement lors du bilan d’image. C’est un accompagnement qui offre des outils concrets pour réaliser ces objectifs. De plus, il est intéressant de prendre conscience de ses bénéfices, qui peuvent être très nombreux. Avoir une image positive et impactante impacte favorablement la vie personnelle et professionnelle. Un changement d’image engendre une impulsion positive qui rayonne sur différents domaines. Faire une rencontre, raviver la flamme avec l’être aimé, obtenir une promotion sont quelques-unes des conséquences positives. Car cela agit avant tout sur la confiance en soi. Les personnes qui suivent cet accompagnement ressortent en général, plus motivées, avec une plus grande assurance, bref plus épanouies. C’est en somme un métier exigeant dont les conséquences positives sont mesurables. Pas vraiment donc la définition d’un métier superficiel ;)

Le conseiller en image va me demander d’acheter de nombreux vêtements

Non pas du tout, cela fait partie des idées préconçues du métier.  Bien au contraire. Je suis personnellement engagée dans une démarche responsable car je suis persuadée que nous avons tendance à consommer trop. Les raisons qui nous poussent à acheter sont nombreuses. L’industrie de la mode est la deuxième la plus polluante au monde et je suis convaincue que nous devons changer nos habitudes et essayer d’acheter moins mais mieux. Miser sur la qualité plutôt que la quantité, donner une seconde vie à vos vêtements, acheter des tenues en seconde main font partie des nombreux conseils que je vous recommande durant mes accompagnements. De même, lors d’un tri dressing, j’essaye toujours d’utiliser les pièces existantes d’une penderie, de les mixer, de les détourner pour créer des looks harmonieux plutôt que de systématiquement en faire acheter de nouvelles.

Le conseil en image est une prestation chère

Le conseil en image est un investissement qui rapporte bien plus qu’on ne le pense. Les bénéfices sont nombreux comme nous l’avons vu ci-dessus. Mais c’est aussi un gain d’argent sur du moyen terme car vous allez apprendre à consommer utile. Avez-vous calculé le budget que représente tous les vêtements de votre dressing que vous ne portez pas ? Sachez qu’en moyenne 30% de la garde-robe d’une femme n’est pas portée ! Comparez ce budget à une prestation de tri dressing (- de 200 euros), ne pensez-vous pas que cela peut être intéressant d’investir dans de précieux conseils pour revoir vos techniques d’achat et intégrer de bonnes pratiques ? Et enfin, n’oubliez pas que c’est un gain de plaisir, vous serez désormais heureuse / heureux de porter vos vêtements ! Et ça, ça n’a pas de prix 😉

Le conseiller en image va me dire de faire un régime

Non, le postulat du conseil en image est plutôt de s’accepter tel(le) que l’on est, de se réconcilier avec son image plutôt que de courir après une silhouette que l’on n’aura probablement jamais. La quête de la morphologie idéale peut-être néfaste et je recommande toujours d’essayer de se détacher des diktats de la mode, de prendre du recul face aux multiples injonctions sur notre apparence. Le conseil en image permet donc de valoriser une silhouette existante et de mettre en valeur ses atouts, d’attirer le regard ailleurs que sur les complexes. Et ce, quel que soit la morphologie. Vous pouvez bien sûr accompagner cette démarche d’une perte de poids si vous n’êtes pas à l’aise avec votre image mais ce n’est en aucun cas une obligation.

Vous souhaitez en savoir plus sur ma vision du métier de conseillère en image ? Rdv sur mon manifeste !

SUIVEZ-MOI SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Source d'inspiration, conseils et astuces mode, connectez-vous et rejoignez la communauté

Relooking Bordeaux
Relooking Bordeaux