Les étapes clés d’un tri dressing

Les étapes clés d’un tri dressing

Chaque jour qui passe vous regardez votre penderie qui déborde avec l’envie de faire le tri mais vous ne savez pas par où commencer. Vous hésitez à garder cette petite robe mais elle n’est plus à la mode, et ce jean troué que vous ne portez plus mais que vous conservez saison après saison. Allez courage, je vous aide à vous lancer ! Vous pouvez faire appel à mes services ou décider de vous y mettre tout seul. Mais dans ce cas, pour que l’exercice soit efficace, mieux vaut suivre différentes étapes. Je vous dis tout dans cet article et en bonus, Elodie Boulard, coach en rangement, vous dévoile ses principales astuces.

Les étapes clés d’un tri dressing

Un esprit positif

Comprendre les bénéfices d’un tri dressing est essentiel à sa réussite. Alors que nous apporte-t-il réellement ? C’est tout d’abord le moyen de prendre conscience de ce que l’on a, et, de ce dont on a besoin. Notre vestiaire est en effet souvent rempli de vêtements que l’on ne porte pas pour de multiples raisons. Faire un grand tri, c’est remettre de l’ordre dans son intérieur mais également dans son esprit. C’est une source d’apaisement. Et c’est aussi faire de la place à la nouveauté. Un de mes premiers conseils est tout simplement de garder cela bien en tête, cela vous motivera. Elodie recommande d’y aller par étapes. Selon elle, une demi-heure par jour est suffisant sinon on risque de ne pas aller jusqu’au bout de la tâche à accomplir.

A garder, à donner ou à recycler ?

La première étape consiste à vider votre dressing : robes, jeans, pantalons, chemisiers et n’oubliez pas les accessoires : sacs, chaussures, foulards… Disposez-les sur votre lit ou sur votre sol. Cela permet d’avoir une vue d’ensemble de votre vestiaire ou au moins d’une typologie de vêtements. Classez ensuite chaque pièce en 3 catégories :

– Celles que vous portez régulièrement

– Celles que vous ne portez pas

– Celles que vous portez occasionnellement

Les vêtements que vous portez souvent

Ce sont les pièces que vous garderez en majorité. Cependant, il convient de se poser quelques questions afin d’être sûr(e) de faire les bons choix. Pour chaque vêtement, demandez-vous :

– Est-ce qu’il est abimé (troué, délavé, bouloché…) ? Si oui mieux vaut s’en séparer même si vous l’aimez beaucoup.

– Est-ce qu’il répond à mes objectifs, est-ce qu’il reflète le look dont j’ai envie ? Si ce n’est pas le cas, je vous conseille de ne pas le conserver et pourquoi pas de le donner ou le vendre. Consolez-vous, il fera un/une heureuse.

Les vêtements que vous ne portez jamais

Si vous faites partie de celles et ceux qui gardent « au cas où », qui n’osent pas se séparer d’un vêtement, rassurez-vous, vous êtes nombreux. Alors pour palier à cela, la règle est la suivante : dîtes-vous que si vous n’avez pas porté une pièce depuis 1 an, mieux vaut s’en séparer car vous ne la remettrez probablement jamais. Le petit conseil supplémentaire de notre coach en rangement est de ne pas garder de vêtements culpabilisants dans vos armoires. Ceux qui sont trop petits, trop grands, ou les cadeaux non portés par exemple, bref, tout ce qui vous empêche d’être serain(e) au quotidien doit être mis de côté.

Les vêtements que vous ne portez pas souvent

C’est la catégorie de vêtements qui est la plus difficile à trier. Car on hésite souvent à se débarrasser d’un habit dont la charge émotionnelle est trop forte ou que l’on trouve sympa mais qui ne nous met pas en valeur en terme de couleurs ou de coupe. La solution, empruntée à la papesse du rangement, Marie Kondo, est de prendre chacune de ces pièces dans vos mains, de la regarder avec attention et de vous demander si elle vous donne du plaisir. Si la réponse est oui et que le bonheur procuré est vraiment intense, vous pouvez la garder. Sinon, mettez-la dans la pile à vendre/donner/recycler. Faire le tri c’est aussi faire des choix, renoncer, et même si c’est parfois difficile, c’est un pas de plus vers la sérénité.

On range efficacement

Dernière étape pour se construire un dressing efficace : le rangement. On range mais pas n’importe comment. Ranger ses vêtements par couleur et par catégorie est idéal. Mettez un maximum de pièces sur cintres et utilisez des boites à chaussures, très pratiques pour les sous-vêtements notamment. Il existe également de nombreux accessoires malins et accessibles, qui vous faciliteront la vie et vous feront gagner du temps le matin : séparateurs de dressing, porte-bijoux, cintres coulissants ou corbeilles superposables…alors n’hésitez plus et investissez. Enfin, utilisez la technique de pliage de Marie Kondo pour les tops, jeans et chaussettes : optez pour un rangement de manière verticale qui augmente la capacité de stockage et permet une plus grande visibilité de chaque pièce. 

Et pour finir, petite astuce d’Elodie pour conserver un dressing impeccable : « Lorsque vous achetez un nouveau vêtement, pensez à en supprimer un de votre garde-robe ». Un qui rentre pour un qui sort, c’est la clé des penderies optimisées. Alors, à vous de jouer ! Et si malgré tous nos conseils, vous souhaitez vous faire accompagner, découvrez ma prestation pour femmes ou hommes. Je vous aiderai à lâcher prise, à définir quels vêtements sont adaptés à votre morphologie et à vos objectifs. Je vous accompagnerai également pour créer de nouvelles associations et pour lister ce qu’il vous manque pour construire votre dressing idéal, celui qui vous ressemble et vous met en valeur.

SUIVEZ-MOI SUR LES RESEAUX SOCIAUX

Source d'inspiration, conseils et astuces mode, connectez-vous et rejoignez la communauté

Relooking Bordeaux
Relooking Bordeaux